Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Peut-être avez-vous eu la bonne idée de regarder le documentaire de Christophe Nick sur un faux jeu télévisé (intitulé La zone extrême) qui reprenait en substance l'expérience de Stanley Milgram ?

Voir l'article de Télérama et le podcast
Un dossier et des interviews dans Philosophie Magazine

Stanley-Milgram.png

Inflluencé par les analyses de Hannah Arendt sur les mécanismes de la soumission durant l'époque nazie, le psychologue américain, Stanley Milgram imagine au milieu des années 60, une expérience qui testerait la soumission des individus à une autorité reconnue. Il montre que l'état agentique permet à de nombreux individus de réaliser des actes inhumains parcequ'ils n'arrivent pas à désobéir à cette autorité. En effet, l'expérience montre que 61 %  des individus obéissent jusqu'au bout de l'expérience inhumaine imposé au cobaye.

Pour mieux comprendre les enjeux de cette expérience, le film d'Henri VErneuil, I comme Icare met en scène cette expérience.










Impressionnant, n'est-ce pas ? Le documentaire de Christophe Nick reprend donc les grandes lignes de cette expérience mais tente de montrer que la télévision, aujourd'hui peut avoir une emprise extrême (bien supérieur à un Etat totalitaire)....dans le cadre d'émissions extrêmes ou de télé-réalité.
81 % des candidats du jeu ont ainsi obéi à l'animatrice infligeant une décharge électrique à un autre candidat du jeu.


A méditer......
En tous les cas, il s'agit bien d'une piste de compréhension pour comprendre les mécanismes de soumission à des régimes totalitaires.....



PS : le débat qui suit sur les dérives de la télévision peut également vous amener à regarder le film d'Yves Boisset intitulé : "Le Prix du danger" : le film raconte que dans un futur proche, un jeu de télé réalité mettrait en scène un candidat qui devra échapper à 5 traqueurs pour rejoindre un lieu donné : l'issu du jeu est la suivante: la victoire et le gain d'1 million de dollars ou mourrir.
 
Voici un extrait du début du film...





JC Diedrich




Partager cet article

Repost 0