Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Il y a 70 ans, la France et le Royaume-Uni déclaraient la guerre à l'Allemagne. Vingt ans après la 1ère GM, Français et Anglais entraient dans ce conflit avec une certaine résignation.  A écouter Daladier ou Chamberlain, le ton n'a rien à voir avec les éructations du petit caporal allemand (Hitler).

Bien sûr, vous connaissez tous, les différences entorses au traité de Versailles, qu'Hitler a commises depuis son arrivée au pouvoir en 1933. Qui est l'homme qui a déclaré la guerre à Hitler ?




Extrait d'un journal canadien, à l'occasion des 50 ans du début de la 2nde GM, des images d'archives reprennent le cours des événements.


Daladier, le taureau du Vaucluse

Fils d'un boulanger, Edouard Daladier est reçu premier à l'agrégation d'histoire, il débute sa carrière au parti radical- radical socialiste en devenant maire de sa ville natale, Carpentras. En 1914, il combat sur le front avec le grade de lieutenant. La guerre, comme pour beaucoup de Français, marque profondément l'homme politique. Devenu député du Vaucluse, il prend également la tête du parti radical. A partir, 1924, il occupe différents postes ministériels, Ministre des colonies, de l'instruction et devient Président du Conseil (1er ministre) en 1933. Il participe enfin à l'aventure du Front Populaire en devenant Ministre de la Défense. Mais très vite, Edouard critique la politique économique et sociale du Front et succède finalement à Léon Blum.
 

Daladier, des accords de Munich au 3 septembre 39

Entre 1938 et 1940, Daladier dirige la France dans des moments dramatiques. Les aspirations territoriales d'Hitler sur la Tchécoslovaquie vont être l'occasion pour lui, de tester la détermination de la France et du Royaume-Uni. Le 29 septembre 1938, Hitler, Mussolini, CHamberlain et Daladier se rencontrent pour décider du sort de la Tchécoslovaquie. La France et le RU avaient signé à Locarno en 1926, un traité d'assistance avec ce pays, né du traité de Versailles. D'abord fortement opposé à tout compromis avec Hitler, Daladier se laisse convaincre par Chamberlain et signe les accords de Munich. La légende raconte qu'Edouard avait peur de se faire huer en arrivant en France, il s'est fait, au contraire acclamer.... Il aurait alors lâché : "Ah les cons, si ils savaient" !



                                 Accords de Munich, Daladier serrant la main à Mussolini



Daladier déclare la guerre

Daladier et beaucoup d'autres ont compris que la France ne devait plus reculer devant Hitler. L'attitude du gouvernement Daladier face aux revendications allemandes ou italiennes sera désormais intransigeante. Lorsque le 23 août 1939, Staline signe avec Hitler le pacte de non-agression germano-soviétique, le Parti communiste français est interdit en France.... La France ne peut plus espérer signer une alliance de revers comme en 1914 et devra affronter l'Allemagne sur un front.

La France gonfle torse et tente grâce à sa ligne Maginot ou ses colonies de faire bonne figure comme le montre une visite officielle de Daladier en janvier 1939 en Algérie et en Tunisie.
Dans un discours Daladier  évoque "La puissance de la France invincible"






Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. La France et le Royaume-Uni lancent un ultimatum à Hitler qui ne croit pas que cette fois-ci les franco-britanniques sont déterminés à ne plus reculer. Le 3 septembre 1939, les deux pays déclarent la guerre contre l'Allemagne belliqueuse.


Ce derniers discours est enregistré quelques jours après .... Daladier souligne encore l'attachement de la France à la paix, comme un ancien soldat de la Grande Guerre mais il est contraint à la guerre.

En mars 1940, en pleine Drôle de Guerre, le gouvernement Daladier est renversé.  En juin 1940, Daladier quitte la France pour le Maroc. Le Régime de Vichy, poursuivra l'ancien président du Conseil pour trahison. Il est incarcéré jusqu'en 1943 puis mis en résidence surveillé jusqu'à la chute du régime.





Sa carrière politique se poursuivra après la guerre jusqu' à l'arrivée (à laquelle, il s'oppose) de De Gaulle au pouvoir, en 1958. Il meurt en 1970, à l'âge de 86 ans.
Daladier incarne l'une des dernières grandes figures de la France radicale de la IIIe république qui accompagne la France dans la défaite de 1940.


Tag(s) : #Première

Partager cet article

Repost 0