Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Le recensement décennal débuté au début de l'année 2010 est achevé et les premiers chiffres apparaissent dans la presse sur fond de multiples polémiques et enjeux liés justement à cette population en constante mutation.

 

En 2010, on estime que la population des EU est de 308,7 M d'habitants (comprenant les citoyens américains, les résidents et les sans papiers) contre seulement 100 M en 1915 et 200 M en 1967. L'article du Monde (20/12) souligne que le taux de la croissance de la population durant la décennie a été le plus faible depuis 1930. Pour autant, le taux d'accroissement de la population est encore supérieur à 9,7 %, ce qui fait des EU l'un des pays industriels à la démographie la plus dynamique. Ce ralentissement s'explique d'abord par la récession et la politique migratoire toujours plus sévère.

 

Un autre article souligne aussi le fait que pour la première fois, le nombre des naissances des minorités a dépassé celui des blancs. Cette rupture des équilibres entre les communautés se double également d'autres  mutations à l'échelle du territoire. Faisant du recensement, un enjeu  crucial pour les Etats: en effet, près de 400 milliards de dollars des fonds fédéraux sont attribués aux Etats de l'Union selon  des critères liés à la population. Les Etats ayant une croissance démographique "molle" perdent ainsi des fonds mais également des sièges à la Chambre des représentants.

Ainsi, l'Ohio, le Michigan ou la Louisianne vont perdre des sièges à la Chambre des représentants au profit d'Etats plus dynamiques comme la Californie, la Floride ou le Nouveau-Mexique.

 

 

 

 

JC Diedrich

 

1456488_3_4d50_il-y-a-desormais-308-7-millions-d-habitants-.jpg

 

 

 

 

Sources

Article sur Wikipedia

Articles dans la revue Geopopulation

Tag(s) : #Terminales Es et STG

Partager cet article

Repost 0