Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Depuis quelques semaines, j'illustre le blog par une photographie célèbre d'un soldat est-allemand (un VOPO)  franchissant le Mur. Qui est ce soldat  et dans quelles circonstances a-t-il été photographié ?



Konrad Schuman est né en 1942 à Riesa (Saxe), ville située à 40 km au nord-ouest de Dresde. Soldat, il entre dans un corps spécial de sécurité. Après trois mois d'entrainement à Dresde, il est stationné à Potsdam puis à Berlin même. Le 15 août, il est posté devant le mur de Berlin (dont la construction a débuté le 13 août). D'abord, il croit la raison officielle qui a conduit à cette mesure : "éviter les sabotages venant de l'Ouest" !
Mais après avoir interdit à une petite fille en vacances chez ses grands-parents de rejoindre ses parents se trouvant à l'ouest, Konrad Schuman s'interroge sur le bien fondé du mur et du régime. Il n'a que 19 ans mais durant cette même journée, il décide de franchir les barbelés qui séparent les deux Allemagne. La photographie saisit le moment du passage à l'acte mais aussi de la peur qui a pu saisir Konrad Schumann d'être abattu par l'un de ses collègues. Les 192 victimes du mur n'ont pas eu cette chance.

Son geste est saisi par un jeune photographe stagiaire (à Conti Press à Hambourg), Peter Leibing qui justement photographiait le mur en construction qu'on allait rapidement appeler, mur de la honte. La photographie fait le tour du monde et devient (tout au moins pour l'occident) la photo d'un régime communiste avouant ses propres faiblesses.



KOnrad Schuman vécut à l'ouest en Bavière. Le 9 novembre 1989, il confia qu'il se sentait enfin vraiment libre. Dépressif, Konrad se suicida par pendaison en 1998.





Jean-Christophe Diedrich





Tag(s) : #Terminales Es et STG

Partager cet article

Repost 0