Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la FIAC (Foire Internationale de l'Art Contemporain), Yan Pei-Ming expose un double portrait des candidats à la présidence des Etats-Unis.



Cette grande aquarelle, illumine deux visages qui semblent avoir le même âge. Avantage Mac Cain qui se paie à peu de frais une cure de rajeunissement instantané.  Le regard lumineux de Mac Cain ne résiste cependant pas à la confiance et l'assurance qui se dégage d'Obama.
Là encore, le match est serré mais c'est sans conteste, Obama qui sort vainqueur.

Yan Pei-Ming est un peintre né à Shanghai en 1960 qui a étudié en France (depuis 1982), après avoir été pensionnaire à la Villa Médicis de Rome, il décide en 1999 de ne plus peindre que des portraits monochromes (même si il a depuis fait quelques entorses).
Ces portraits sont marqués en effet par leur grandeur, leur côté photographique (même si parfois la largeur du trait brouille la netteté de l'image pour en renforcer l'émotion) et leur monochromie.  Il se dégage de ces peintures le plus souvent  de la violence, de la vie ou de la mort, bref un résumé d'humanité en quelques centimètres carré.

Les sujets qu'il choisit font de cet artiste, le témoin et le défenseur des plus fragiles, prostituées, brigands, vieillards et des figures plus connues : ecclésiastiques, futurs présidents des EU...




















































Sur l'artiste : la FRAC de Bourgogne
La fondation Maeght
D'autres toiles sur Artnet

JC Diedrich

Tag(s) : #Découvertes et promenades

Partager cet article

Repost 0