Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers élèves


Nous l'avons vu en cours, la seconde vague de colonisation française débute presqu'avec la défaite de 1871 contre la Prusse. La jeune république (la IIIè)  voit dans la colonisation une façon  de relever la tête en attendant la Revanche. En 1914, l''Empire colonial  français est à son apogée, il  s'étend sur 12 millions de km² (soit environ 24 fois la France) sans que les Français y soient vraiment très sensibles.
Le MInistère  des Colonies et d'autres instances gouvernementales décident de célébrer en 1931 les grandes réussites du système colonial français (notons qu'il ne s'agit pas de la première exposition de ce type en France : Amiens, Marseille, Paris en 1906, Bordeaux en 1907, Lyon en 1914, Marseille en 1922 organisent des expositions coloniales).

n-059-1906.jpg                                                                  Exposition coloniale de Marseille 1906

Mais c'est sans doute l'Exposition coloniale de 1931 qui demeure l'événement qui a le plus marqué les esprits.  En six mois, l'exposition (qui se tient à Vincennes) attire près de 8 millions de visiteurs venus découvrir la grandeur de la France et  les facettes de ce vaste empire très éxotique pour les Métropolitains.
Paul Raynaud, ministre des Colonies, dans un de ses discours (le  2 juillet 1931)  présente ainsi la colonisation : "La colonisation est un phénomène qui s’impose, car il est dans la nature des choses que les peuples arrivés à son niveau supérieur d’évolution se penchent vers ceux qui sont à son niveau inférieur pour les élever jusqu’à eux."
Nous sommes bien loin du discours de Sarkozy prononcé, il y a quelques jours (décembre 2007) en Algérie où ce dernier critique ouvertement et fortement le phénomène colonial.
A cette époque, la colonisation fait à peu près l'unanimité en France, exceptée chez quelques intellectuels et au Parti communiste. Ce dernier organise une contre-exposition qui passe à l'époque presqu' inaperçue. Elle cherche à dénoncer les crimes de l'impérialisme colonial.
Contre-exposition-coloniale.jpg


Un blog dédié au fait colonial  est assez complet mais plutôt polémiste : il s'agit de lire les articles avec un oeil critique et vigilant.
etudescoloniales.canalblog.com/archives/21___l_histoire_coloniale_a_l_ecole/index.html


Nous n'avons pas vraiment évoqué ce qu'était l'exposition coloniale, dans les faits.
En effet, celle-ci mettait en scène tous les peuples prétendus sauvages qui avaient pu bénéficier de la  civilisation européenne.
Parmi le stand qui a été riche en documents de toutes sortes, nous avons celui des anthropophages de Nouvelle-Calédonie. 111 Kanaks ont été envoyé en France pour représenter l'oeuvre "civilisatrice" de la France.
Pour évoquer cet épisode aujourd'hui incroyable, je vouspropose de lire un petit roman de Didier Daenickx intitulé Cannibale (livre que je peux prêter)FAB-Meurtres-pour-m-moire-Cannibale-copie-1.jpg


Dont voici le résumé :

1931, l’Exposition Coloniale. Quelques jours avant l’inauguration officielle, empoisonnés ou victimes d’une nourriture inadaptée, tous les crocodiles du marigot meurent d’un coup. Une solution est négociée par les organisateurs afin de remédier à la catastrophe. Le cirque Höffner de Francfort-sur-le-Main, qui souhaite renouveler l’intérêt du public, veut bien prêter les siens, mais en échange d’autant de Canaques. Qu’à cela ne tienne ! Les « cannibales » seront expédiés.
     Inspiré par ce fait authentique, le récit déroule l’intrigue sur fond du Paris des années trente – ses mentalités, l’univers étrange de l’exposition – tout en mettant en perspective les révoltes qui devaient avoir lieu un demi-siècle plus tard en Nouvelle-Calédonie.







Enfin, très intéressant, le site d'un collège de Nouvelle-Calédonie qui présente les témoignages des descendants de ces zoos humains.
www.ac-noumea.nc/canala/sitecollege/projets/expoweb/index.html


Très édifiant n'est-ce pas ?


JC Diedrich


Tag(s) : #Première

Partager cet article

Repost 0